CDD : est ce que les étudiants en CDD peuvent bénéficier de la prime de précarité ?

Publié le : 20 juin 20224 mins de lecture

Que vous soyez un étudiant travaillant pendant les vacances ou tout au long de l’année universitaire, une question se pose toujours. Il s’agit de savoir si vous aurez droit ou non à une prime de précarité à la fin de votre contrat à durée déterminée. Pour les employés réguliers, la question ne se pose pas. Mais pour les étudiants, leur statut leur offre d’autres alternatives. Il est donc important de savoir si les étudiants en contrat à durée déterminée ont droit ou non à une prime de précarité.

Qu’est-ce qu’une prime de précarité ?

Également appelée indemnité de fin de contrat, la prime de précarité sert à compenser le non-renouvellement d’un CDD en CDI. Cette prime concerne donc tous les salariés en contrat à durée déterminée. L’objectif est de soutenir financièrement les salariés face à l’instabilité que représente un contrat à durée déterminée. En général, le montant de cette prime est égal à 10% de la valeur totale du contrat. Certains managers peuvent choisir un montant inférieur en échange d’une formation professionnelle pour le salarié en fin de contrat. S’agissant d’une obligation légale, le salarié n’a pas besoin de demander une prime de précarité. L’employeur doit verser cette indemnité, surtout si le salarié fait partie des bénéficiaires.

Qu’en est-il des étudiants qui travaillent pendant leurs vacances ?

De nombreux étudiants profitent des périodes de vacances pour travailler afin de les aider financièrement durant leurs études. La plupart d’entre eux bénéficient d’un contrat à durée déterminée. Ils se retrouvent à la fin de leur contrat lorsque les vacances se terminent. Cependant, contrairement à un employé en fin de contrat, les étudiants retournent à l’école. De ce point de vue, ils ne sont pas considérés comme étant dans une situation sociale précaire. Les étudiants qui travaillent uniquement pendant les périodes de vacances ne peuvent pas recevoir de prime de précarité. En effet, le fait qu’ils retournent à l’école indique que la fin du contrat à durée déterminée n’affecte pas leur situation sociale actuelle.

Qu’en est-il des étudiants qui travaillent et étudient en même temps ?

Il existe également un autre profil d’étudiants. Il s’agit de ceux qui combinent à la fois études et travail. Dans ce cas, ils peuvent aussi bénéficier d’un contrat à durée déterminée. Ils ont alors un statut différent par rapport aux autres étudiants qui ne travaillent que pendant les vacances. Ils sont considérés comme étant dans une situation sociale précaire. En effet, travailler tout en étudiant signifie qu’ils ont besoin d’argent pour financer leurs études. Ainsi, ils peuvent bénéficier d’une prime de précarité à la fin de leur contrat CDD. En effet, la fin d’un contrat peut être préjudiciable à leur situation financière et en même temps à leur vie universitaire.

Plan du site