Comment savoir si un diplôme est reconnu ?

Publié le : 20 juin 20224 mins de lecture

L’enseignement supérieur progresse considérablement. Il existe de nombreuses écoles qui offrent un large éventail de formations. Il n’est pas toujours facile de savoir la valeur d’un diplôme ou d’une formation. Quelques critères permettent d’identifier les écoles reconnues par l’État et de vérifier la valeur des formations et des diplômes proposés.

Les diplômes reconnus et obtenant le visa de l’État

Les diplômes reconnus par l’État sont inscrits au niveau du RNCP ou Répertoire National des Certifications Professionnelles. En effet, il importe de vérifier l’enregistrement de la certification professionnelle, l’habileté de l’organisme et la régularité du renouvellement. Les références de la certification doivent être claires. Par ailleurs, le diplôme peut recevoir un visa de l’État. Celui-ci est délivré par le ministère de l’enseignement supérieur. Les diplômes obtenant le visa du ministère ont une valeur nationale. Avant l’obtention du visa, les écoles supérieures doivent être reconnues au préalable. Le visa est destiné aux enseignements diplômants bac+3 à bac+6. Il permet d’accéder au système Licence-Master-Doctorat (LMD) d’Europe. Il offre aux diplômés une ouverture mondiale. Il s’agit d’un moyen d’obtenir des équivalences avec les formations et les universités internationales.

L’accréditation des établissements et la certification professionnelle

L’accréditation ne concerne pas les diplômes. Elle s’applique directement aux écoles reconnues. Elle s’ajoute à la reconnaissance. Elle permet aux établissements d’octroyer des licences et des masters. L’accréditation est délivrée par le Haut Conseil Supérieur de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur ou HCSERES, sauf pour les établissements d’ingénieurs. Ces derniers reçoivent des accréditations de la part de la Commission des Titres d’Ingénieurs ou CTI. A propos de la certification, elle est liée au RNCP. Elle est attribuée par le ministère de l’emploi. Elle est déterminante pour savoir si un enseignement ou un diplôme satisfait aux compétences professionnelles de l’emploi. La certification n’équivaut pas forcément à un diplôme. Elle est souvent délivrée par un établissement privé.

Les certifications des entités et internationales

Nombreux sont les établissements d’enseignement supérieur qui proposent d’autres certifications. Ces dernières concernent les niveaux bachelors, les labels de la Conférence des Grandes Établissements et les accréditations internationales. Récemment, le niveau licence est un grade alloué aux bachelors de certains établissements par une commission particulière. Le grade licence permet de recevoir des équivalences non seulement au niveau de l’Europe, mais aussi au niveau international en facilitant la mobilité. Concernant la Conférence des Grandes Écoles, elle possède des labels permettant de joindre le cursus de cinq années d’études avec les besoins des entreprises et des sociétés. Ces labels s’appliquent à des formations spécifiques et continues. Pour les écoles de gestion et de commerce accréditées au niveau international, il s’agit d’un gage des programmes. Les formations reconnues sont de qualité. Les accréditations concernent l’AMBA pour l’évaluation des MBA. L’AACSB est pour l’évaluation de l’excellence des établissements de management. L’EQUIS appartient à l’accréditation de l’Union européenne.

Plan du site